Ex Côté-Mer : Jean-Pierre Giran : « le conseil d’État donne totalement raison à la commune »

« Un jugement très sévère sur la forme et sur le fond », « une décision limpide et sans réserve[qui]démontre la transparence dans laquelle s’était déroulée la procédure » : le maire Jean-Pierre Giran ne s’est pas privé de réagir, hier, à la décision du conseil d’État.

« La plus haute juridiction administrative française vient de donner totalement raison à la commune dans le contentieux qui l’opposait à la société MLR Plage (Marc Leroy) », indique le premier magistrat, et « rend également justice à la société Le Petit Bain et à sa gérante Madame Maestracci, qui avait été classée première » dans le cadre de la procédure d’appel d’offres attaquée par la société MLR Plage.

Pour appuyer son commentaire sur un « jugement très sévère », il précise que la société MLR Plage a été condamnée à verser 4 500 e à la ville d’une part, à Mme Maestracci d’autre part.

Attitudes « purement politiciennes »

« Ceux qui, à l’instar du groupe Politi, avaient (en conseil municipal, ndlr) parlé d’opacité, disant que « mon crédit personnel était durablement entaché » et que « un discrédit était jeté sur la transparence de la gestion communale » peuvent aujourd’hui regretter leurs attitudes purement politiciennes et leur empressement à critiquer sans fondement », commente Jean-Pierre Giran.

Par la même occasion, il rend hommage au travail des services municipaux de la commande publique et juridique. « Cet arrêt du conseil d’État confirme la compétence et l’exemplarité de ces services dont le travail a été dénigré », tient à souligner le maire.

Il a indiqué que la ville pourra signer, dans les prochains jours, le contrat de délégation de service publique avec la société Le Petit Bain, pour permettre une exploitation de l’établissement dans les mois à venir.

Et regrette, enfin, « que l’acharnement procédurier de Monsieur Marc Leroy et de ceux qui l’ont encouragé, ait privé les Hyérois pendant la dernière saison estivale d’un établissement et d’une plage magnifiques ».

Tous droits réservés Var-Matin du 19 octobre 2016 par Caroline Martinat