Jean-Pierre Giran visite le CLJ de l’Ayguade

Le surcroît d’activité lié à l’état d’urgence n’empêche pas la police de s’occuper des jeunes issus des quartiers en difficulté

Le centre de loisirs jeunesse de la police nationale ne faillit pas à sa mission d’accueillir, chaque jour à l’Ayguade, une quarantaine d’adolescents (11-18 ans) issus des quartiers en difficulté : Val des Rougières, Vieux Hyères, les Bosquets, la Blocarde.

Les adolescents qui profitent de l'action du CLJ, ont reçu la visite du député-maire Jean-Pierre Giran et de la commissaire de police nationale, Aurore Piana. (Photo Florian Escoffier)

Les adolescents qui profitent de l’action du CLJ, ont reçu la visite du député-maire Jean-Pierre Giran et de la commissaire de police nationale, Aurore Piana. (Photo Florian Escoffier)

La tâche n’est pourtant pas aisée, en particulier en cet été endeuillé par des attentats, causant un surcroît d’activité de surveillance pour les policiers, nationaux et municipaux.

Mais Gontrand Gaudry, le directeur du CLJ, sait pouvoir compter sur des animateurs de la ville pour encadrer les activités sportives (notamment Pierre Trémouille, voile et rugby) et des réservistes de la police nationale.

Mises en situation

C’est le cas de Gérard Llense, ancien formateur de l’école de police et directeur du CLJ de Perpignan. Lors de la visite du député-maire Jean-Pierre Giran et de la commissaire Aurore Piana, mercredi, M. Llense a animé un atelier de prévention de la délinquance, lutte contre l’exclusion et éducation à la citoyenneté. Dans une salle munie d’un rétroprojecteur, dix ados sont questionnés sur les réflexes à adopter en cas de violences physiques et verbales. Des mises en situation permettant d’aborder la notion de non-assistance à personne en danger. Le maire s’est élevé contre l’anonymat d’Internet qui autorise toutes les dérives. « N’étalez pas votre vie intime car tous les gens qui vous lisent sur Internet ne sont pas vos amis. »

Des policiers, nationaux et municipaux, initient aussi les ados au code de la route et au maniement de vélos. Nicolas Rosada leur enseigne les gestes de premiers secours. Sans compter une pléthore d’animations qui font le charme de ces vacances