Fête du livre : « Une belle opération »

La subvention de 20 000 euros attribuée à Cap Culture «bras séculier de la librairie Charlemagne qui a constitué le casting de la fête du livre, en charge de l’accueil, du logement et du transport des invités », a été débattue lors du Conseil municipal du 22 avril 2016.

« Avec le mécénat, le coût pour la commune est de 30 000 euros plus cette subvention à Cap Culture », a précisé le maire. « Nous entrons dans la phase de stabilité de cette fête du livre, qui passe de 80 à 150 auteurs cette année, et c’est vraiment le top : huit auteurs Gallimard notamment ! », s’est enthousiasmé Jean-Pierre Giran. « Le département suivra. TPM je l’espère aussi. 50 000 euros pour la commune avec les opérations de mécénat, c’est une belle opération. Une fête comme celle-là coûte entre 300 000 et 500 000 euros. Nous bénéficions de partenariats exceptionnels avec Charlemagne, l’Espace culturel Leclerc et la Soupe de l’Espace. La littérature est dans les gènes hyérois. Le festival de l’anche a été une réussite car il fait partie de l’identité hyéroise. Celui de la mode fonctionne parce qu’il y a du talent, mais aussi deux fous, les Noailles, qui incarnaient là-haut la modernité pour la culture… La littérature a un rapport particulier avec Hyères, quelle ville a vu passer Conrad, Stevenson, Saint-John Perse, Bourget…».