Portes ouvertes à La Riperte, le jardin secret de la ville…

Au lendemain de la Fête de la fleur et avant les Rendez-vous aux jardins, le centre horticole municipal accueille le public, samedi, pour présenter son travail de production et d’innovation

Le centre horticole municipal de La Riperte ouvre ses portes au public samedi de 9 à 18h. (Photo Ville d'Hyères)

Le centre horticole municipal de La Riperte ouvre ses portes au public samedi de 9 à 18h. (Photo Ville d’Hyères)

«Un succès total ! » C’est par ce constat enthousiaste relatif à la Fête de la fleur du week-end dernier, que s’est ouvert, mardi, la conférence de presse organisée en mairie pour présenter le prochain rendez-vous printanier et fleuri organisé par la ville.

« Les ateliers n’ont pas désempli pendant trois jours, plus de 1 500 personnes ont assisté au défilé… Quand il y a une telle adhésion du public, cela confirme que la fleur est bien dans les gènes de la ville », résumait le député-maire, au côté de l’adjoint à l’agriculture et aux espaces verts, Élie di Russo.

Les fleurs de retour dès la fin de semaine, pour une autre manifestation : les portes ouvertes à La Riperte.

Deux certifications nationales

Le centre horticole municipal, situé avenue Decugis, va accueillir les visiteurs samedi, toute la journée, de 9 à 18 heures.

Au programme : la visite des installations où les jardiniers municipaux cultivent les plantes qui servent à fleurir la ville, la découverte des variétés produites, et la présentation des techniques innovantes utilisées.

Des visites gratuites, bien sûr, et qui peuvent, au choix, être libres ou guidées.

L’occasion de découvrir que les jardiniers de La Riperte sont de véritables experts et que la ville détient en ce domaine un savoir-faire reconnu. « Le centre a en effet obtenu deux certifications importantes », souligne Jean-Pierre Giran.

Hyères a été la première commune de France à obtenir la certification « Plante bleue » pour son centre horticole municipal.

Elle a été renouvelée en décembre pour trois ans. À quoi correspond-elle ?

« Elle garantit le respect des bonnes pratiques dans la production des végétaux d’ornement », précise Élie di Russo. Dans les domaines de l’irrigation, la fertilisation, la protection des cultures ; mais aussi l’environnement de l’entreprise, la gestion des déchets, la maîtrise de l’énergie, et enfin l’engagement social et sociétal.

Dans le Var, on ne compte que trois organismes certifiés « Plante bleue ».

Seconde certification obtenue tout récemment par le centre de La Riperte : le label « Fleurs de France ».

« Il certifie que la fleur, la plante, l’arbuste, l’arbre ou le bulbe utilisés a été produit sur le territoire national. »

« À Hyères, ajoute Élie di Russo, cela garantit que les plantes et une grande partie des vivaces destinées aux massifs fleuris de la commune sont issues de la pépinière municipale ! »

Et bientôt… rendez-vous aux jardins !

Autre date à noter : les 4 et 5 juin prochains pour les Rendez-vous au jardin 2 016.

Une manifestation gratuite qui permet au public de découvrir des jardins remarquables. Il en existe quatre labellisés à Hyères : le parc Olbius-Riquier, le parc Saint-Bernard, le jardin du Castel Sainte-Claire et le Plantier de Costebelle.

Des animations sont prévues dans plusieurs de ces jardins à cette occasion, nous y reviendrons.

Autant de manifestations, et de savoir-faire reconnus qui, pour le maire, font que « Hyères demeure une capitale horticole » avec des jardins « qui constituent de véritable atouts touristiques. »

Centre horticole municipal de La Riperte, 1747, avenue Alfred-Decugis.

Tous droits réservés Var-Matin  du 15 avril 2016 par Emmanuelle Pouquet