Les points forts de l’Opération Grand Site

Parmi les principales actions programmées dans le cadre de l’Opération grand site, certains projets, répertoriés sur la carte ci-contre, font déjà l’objet d’études. Ce sont des projets prioritaires pour la municipalité. D’ailleurs, le maire ne cache pas qu’ils existeraient même si la commune ne s’était pas engagée dans la procédure OGS.

À la reconquête du Palyvestre
Au Palyvestre, le projet de la ville, également traduit dans le dossier du plan local d’urbanisme (PLU), consiste à reconquérir une partie des terrains longeant la route des Marais, jusqu’au marais Redon. « Il s’agit de racheter la décharge, de reculer un peu les activités de Magic World pour reconquérir la zone humide et créer une promenade qui rejoindra le rond-point de l’Arromanches à travers les marais salants, à l’endroit où l’on peut le mieux observer les oiseaux, détaille Jean-Pierre Giran. On veut classer la zone en espace boisé classé. Et puis cela permettra de régulariser certaines activités parfois illégales. »
Aux Pesquiers, la ville souhaite réhabiliter le patrimoine bâti en créant une résidence hôtelière patrimoniale.
À la Tour Fondue, un projet porté par Ports Toulon Provence prévoit de refaire la capitainerie et de revoir tous les accès à ce secteur, parkings compris.
L’étude pour la requalification du village de Giens et du port du Niel est « en lien direct avec l’intérêt porté aux ports patrimoniaux » affirme Jean-Pierre Giran. Elle fera l’objet d’une délibération lors du prochain conseil municipal, la semaine prochaine.
Une autre étude, dont le cahier des charges devrait être rédigé d’ici septembre, est programmée pour la sauvegarde du tombolo ouest. Citons encore les études lancées pour la requalification de l’Almanarre et les travaux sur le site d’Olbia, celles qui concernent le Ceinturon (notamment le risque de submersion) et la création d’une promenade de front de mer.
Port Pothuau : négociations avancées
Dernier dossier, que la ville compte bientôt détailler : le maire confirme que les négociations sont bien avancées avec la Marine pour le transfert de gestion de Port Pothuau et le rachat des bâtiments des douanes, un projet qui doit permettre « une extension mesurée » du port et une requalification de ce secteur qui pourrait devenir un point de départ vers Port-Cros et Le Levant.
D’autres actions majeures ne sont pas répertoriées sur la carte, notamment la mise en place d’une billetterie combinée parking/bateau (pour l’achat des places de stationnements et des tickets pour la traversée vers les îles) et sur la presqu’île.
Un problème essentiel pour lequel la ville a prévu, sur le futur PLU, des réservations foncières pour les indispensables parkings. Sur cette question du déplacement, la ville sait qu’elle sera très attendue au moment de prétendre à l’obtention du label Grand site.

Tous droits réservés Var-Matin du 13 avril 2016