« Agir pour la ressource en eau » : projets innovants

image_0006_2eb11267433208bfaab527eb382bc204

Hier matin à l’Espace nautique, la présentation des six lauréats nationaux de l’appel à projets du programme « Agir pour la ressource en eau », mené par Suez (fermier de la ville depuis 2011 pour l’eau potable, jusqu’alors gérée par Veolia) était ouverte par Bertrand Camus, directeur national de Suez pour l’eau. «Des universitaires, des start-up, des ONG réfléchissent au sujet sur des échelles plus humaines, c’est rafraîchissant, avec des idées surprenantes qui sont pour nous source d’inspiration », a-t-il déclaré. En préambule, une table ronde sur la thématique de la préservation de la ressource avec le changement climatique, a réuni l’ancien ministre de l’Écologie Serge Lepeltier, Ghislain de Marsily de l’Académie des sciences, Gaëlle Berthaud de l’Agence régionale de l’Eau, le directeur régional de Suez Hervé Madiec, Véronique Jamin, responsable dévelopement durable de Suez, François Lasserre, coprésident de l’association Graine Île-de-France et le député maire Jean-Pierre Giran. Il en ressort que dans l’optique d’une consommation « plus sobre », les gestions devront être compatibles avec les prévisions des scientifiques : la mer va monter de 60 cm d’ici 2100. Les zones sèches du Sahara vont se rapprocher, et les zones situées plus au nord seront plus humides. La COP 21 a accéléré la prise de conscience.

Pour Jean-Pierre Giran, « sur le plan local, le problème c’est la concentration des précipitations et leur violence. Les crues centennales deviennent décennales ». Serge Lepeltier a rappelé que « 90 % des catastrophes naturelles sont liées à l’eau. Le changement climatique aboutit à la fois à des sécheresses et à des inondations de plus en plus importantes. Dans le Var comme ailleurs, les catastrophes se renforcent et la montée du niveau de la mer est la seconde donnée. 60 cm en 2100, c’est un minimum. Il faut s’y préparer, ce n’est pas simple pour les politiques. »

Tous droits réservés Var-Matin du 25 mars 2016.