Des vœux pour un hôpital « qui va mieux »

Vœux d’espoir et de solidarité, hier midi, à l’hôpital Marie-José-Treffot.

Le directeur, Michel Perrot, entouré du maire, Jean-Pierre Giran, de son premier adjoint, Francis Roux, et du nouveau président de la commission médicale d’établissement, Jean-Philippe Boutin, a tout d’abord, indiqué que l’hôpital d’Hyères devait « prendre toute sa place dans le dispositif de soins, tout en veillant à sa propre santé financière ».

Michel Perrot, directeur, a adressé ses vœux aux personnels en présence du maire, Jean-Pierre Giran, de son premier adjoint, Francis Roux, et du président du CME, le docteur Boutin. (Photo F. D.)

Michel Perrot, directeur, a adressé ses vœux aux personnels en présence du maire, Jean-Pierre Giran, de son premier adjoint, Francis Roux, et du président du CME, le docteur Boutin. (Photo F. D.)

Le directeur a, ensuite, détaillé les points forts de son établissement : « Plateau technique de grande qualité, bloc opératoire, urgences et SMUR efficaces : Hyères dispose également de services spécialisés qui correspondent aux besoins de la population : maternité, pédiatrie, médecine, chirurgie… Nous avons ouvert en 2015 un nouveau service de médecine de séjours courts, conforté la chirurgie ambulatoire, ouvert une unité d’accueil de jour Alzheimer et modernisé l’accueil en hospitalisation de jour en pédiatrie. L’ensemble de ces compétences est mis au service des patients, ce qui nous conduit à nous organiser ensemble sur notre territoire de santé pour mettre en valeur tout ce qu’apporte l’hôpital public. Aujourd’hui, l’hôpital d’Hyères compte sur ses propres forces mais peut compter aussi sur les hôpitaux toulonnais pour conforter son offre de soins avec le soutien de l’agence régionale de santé ».

« Il ne fermera pas, c’est sûr ! »

« Nous formons un conglomérat très puissant », a ensuite déclaré Jean-Philippe Boutin, président de la CME. « Protéger les emplois et accroître l’activité ont été vos priorités. Tout est bon pour que l’hôpital d’Hyères soit performant dans les années qui viennent. Il ne fermera pas, c’est sûr ! », a-t-il déclaré avant de laisser la parole à Jean-Pierre Giran.

« Les attentats récents ont démontré la capacité de nos hôpitaux. Ici, 2015 a été une année charnière pour le nôtre. C’est un hôpital qui va mieux ! Il est parvenu à l’équilibre financier et je suis optimiste pour les années qui viennent. On va développer l’offre et je lance un appel aux 60 médecins généralistes hyérois. Ils doivent faire partager l’ambition de l’hôpital public à tous ! »

Pour finir, neuf membres du personnel soignant, qui partent à la retraite, ont été honorés d’une médaille avant qu’élus, médecins, direction et personnels ne dégustent la traditionnelle galette des rois.

Tous droits réservés Var-Matin du 8 janvier 2016 par Fred Dumas