250 personnes se sont rassemblées en silence devant la mairie

Élus et Hyérois, de tous les âges, se sont rassemblés dans un même élan de solidarité, hier midi, devant l'Hôtel de ville. Avec dignité et détermination. (Photo S. M.)

Élus et Hyérois, de tous les âges, se sont rassemblés dans un même élan de solidarité, hier midi, devant l’Hôtel de ville. Avec dignité et détermination. (Photo S. M.)

C‘est spontanément que les Hyérois ont convergé, hier midi, sur le parvis de la mairie pour rendre hommage aux victimes des attentats de Paris.

Ils étaient plus de 250 – ballons en mains, bougies au bout des doigts et, parfois, drapeaux français brandis – pour exprimer toute l’horreur vécue depuis vendredi.« Nous sommes ici rassemblés dans un esprit d’unité, de solidarité et de détermination. Pour soutenir aussi la réponse et la réaction de l’État face ces attentats. Nous ne sommes pas des femmes et des hommes de guerre. Nous excluons également tout amalgame, mais nous sommes déterminés », a déclaré le député maire Jean-Pierre Giran, entouré du conseil municipal au grand complet et des représentants des différents cultes.

« Je vous remercie tous de ce rassemblement spontané. Ce moment est beau et doit être l’un des fondements de ce qu’est notre société », a-t-il conclu.

Une minute de silence a été respectée devant la mairie, comme dans de nombreux établissements et commerces de la ville, puis l’hymne national a été repris par la foule.

Au moment de se séparer, beaucoup de Hyérois, jeunes et moins jeunes, ont ressenti le besoin de rester encore un peu. Pour prolonger ce moment si précieux avant de reprendre le cours de sa vie…

Tous droits réservés Var-Matin du mardi 17 novembre 2015 par Fred Dumas