Des élèves hyérois pour commémorer l’armistice

Des écoliers de Saint-Exupéry et du cours Maintenon ont participé à la célébration de la Victoire de la paix en 1918

Élus, autorités et associations patriotiques ont rendu hommage aux combattants de la Grande Guerre… toutes générations confondues. (Photo Valérie Le Parc)

Élus, autorités et associations patriotiques ont rendu hommage aux combattants de la Grande Guerre… toutes générations confondues. (Photo Valérie Le Parc)

D‘une génération, l’autre… Hier matin, sur la place Lefèbvre, des collégiens du cours Maintenon et des élèves de l’école Saint-Exupéry, accompagnés de leurs professeurs, ont pris part à la commémoration de l’armistice. Étaient présents Jean-Pierre Giran, député-maire de la ville, ses adjoints, ainsi que les autorités civiles et militaires.

Après avoir défilé dans les rues de la cité, porte-drapeaux, élus et autorités se sont retrouvés sur la grande place où Henri Bannwart, président des retraités de la gendarmerie, a conduit la cérémonie.

La première gerbe de fleurs a été déposée par Jean-Pierre Giran, accompagné du capitaine de vaisseau Second, commandant de la BAN et représentant l’amiral Joly, du lieutenant-colonel Zafrilla, commandant en second et représentant le colonel Dréo, chef de corps du 54e RA, d’Aurore Piana, commissaire de police, du chef d’escadron Sanchez, en charge de la compagnie de gendarmerie et du commandant Seitz, chef du centre de secours d’Hyères.

Associations unies

Francis Roux, premier adjoint, et Véronique Bernardini ont ensuite déposé une gerbe de fleurs au nom du conseil départemental du Var.

Puis, de nombreuses autres gerbes ont été déposées devant le monument aux morts par le général Hubscher, président du comité de coordination hyérois des associations patriotiques, Jean-Claude Colin, président de l’Union nationale des combattants, M. Pomarès, président de l’association varoise des anciens combattants et médaillés, Marianne Scheuer, de l’Union départementale des associations de combattants et des représentants de l’Union nationale des parachutistes, de l’association des officiers de réserve, de l’association « Un Soleil pour tous », du Cercle algérianiste…

Une expo du souvenir

Surtout, des élèves du collège Maintenon se sont avancés devant la stèle, suivis d’autres de l’école élémentaire Saint-Exupéry pour rendre hommage aux morts de la Grande Guerre.

L’un d’eux, Hugo, a lu un message délivré à l’époque par le Maréchal Foch, héros de 14-18.

Après le message du secrétaire d’état des anciens combattants, Jean-Pierre Giran a pris la parole pour revenir sur cet épisode terrible de l’Histoire de France : « 60 millions de soldats ont été mobilisés et 10 millions de personnes ont perdu la vie dans ce conflit mondial. À Hyères, en 1921, la ville a été amputée de 1 000 de ses habitants », a-t-il déclaré avant de rappeler qu’une « exposition commémorant la Paix revenue »aide tous les Hyérois à revivre ce pan essentiel de notre histoire contemporaine.
Tous droits réservés Var-Matin du 12 novembre 2015 par Fred Dumas