Nouveau plan de circulation autour du passage à niveau de la gare

La Ville met en place lundi un nouveau plan de circulation autour du passage à niveau de la gare avec des itinéraires de contournement. Les CIL accueillent la nouvelle avec soulagement.

Voici les itinéraires de contournement du passage à niveau de la gare. Les automobilistes seront redirigés vers les rues des Capucines, Hippolyte-Panhard, Pierre-Renaudel et voie Olbia. (Document DR)

Voici les itinéraires de contournement du passage à niveau de la gare. Les automobilistes seront redirigés vers les rues des Capucines, Hippolyte-Panhard, Pierre-Renaudel et voie Olbia. (Document DR)

Une semaine après la mise en place du nouveau cadencement des TER entre Marseille et Hyères, qui a vu passer le nombre de trains de 8 à 19 (Var-matin du 3 novembre), la Ville dégaine son arme contre la crise de nerfs des automobilistes.

Il s’agit d’un nouveau plan de circulation qui sera mise en service dès lundi matin afin d’endiguer les temps d’attente trop longs lorsque les trains entrent et sortent.

Le principe : la suppression des quatre « tourne à gauche » du carrefour grâce à une signalisation horizontale (marquage au sol) et verticale (panneaux et îlots directionnels provisoires).

« La police municipale sera présente ce lundi et mardi si besoin pour guider la population » a indiqué le maire Jean-Pierre Giran qui a animé hier après-midi, une réunion de présentation du nouveau dispositif à l’Hôtel de Ville avec les différents acteurs du projet (Ville d’Hyères, TPM, Conseil départemental, SNCF Réseau) et les représentants des CIL de la gare et de Costebelle.

Aux manettes du rétroprojecteur, le cabinet Horizon Conseil en charge du nouveau plan, pressé par le député-maire de rendre ses conclusions une semaine plus tôt. Et elles sont plutôt convaincantes.

Après avoir étudié trois variantes, celle qui prône la suppression de tous les « tourne à gauche » du carrefour a été retenue. Elle annule de fait les mouvements conflictuels et permet de détourner 175 véhicules par jour du lieu. Le report de trafic s’effectuera rues des Capucines, Hippolyte-Panhard, Pierre-Renaudel et voie Olbia.

Mieux qu’avant le cadencement

Pour délester un peu plus le quartier, une desserte sera créée « le plus tôt possible » en amont de la gare dans le cadre de l’aménagement de la ZAC du Roubaud.

En conséquence, les remontées de véhicules (ou files d’attente si vous préférez) diminuent de manière significative (lire ci-contre) et ce, mieux qu’avant la hausse du trafic ferroviaire. « On améliore même la situation », se félicite le député- maire qui, dans ce dossier sensible, soigne sa communication et joue clairement la carte de la transparence.

Alors, séduits les riverains ? « Je suis très satisfaite, avance Françoise Martin du CIL de la gare. Cela va permettre la mise en sécurité des automobilistes et une circulation plus fluide sur tous les axes mais j’attends quand même de voir ce qui se passera l’été prochain…»

« Je compte sur vous dans un état d’esprit de démocratie participative », a souhaité Jean-Pierre Giran,visiblement soulagé lui aussi.

Tous droits réservés Var-Matin du 6 novembre 2015 par Olivier Buisson