JO 2024 Hyères – Jean-Pierre Giran : « Le site hyérois impressionne »

VOILE – CANDIDATURE d’HYERES AUX JEUX OLYMPIQUES 2024, AVEC LE MAIRE JEAN-PIERRE GIRAN

 

Le maire, Jean-Pierre Giran, se veut optimiste quant à la candidature d'Hyères aux épreuves de voile. Logistique, qualité de vent, village olympique, engouement : le site ne manque pas d'atouts. (Photo A. L.)

Le maire, Jean-Pierre Giran, se veut optimiste quant à la candidature d’Hyères aux épreuves de voile. Logistique, qualité de vent, village olympique, engouement : le site ne manque pas d’atouts. (Photo A. L.)

Jean-Pierre Giran a beau avoir eu dans sa jeunesse la fibre cramponnée au football, il n’a jamais cessé d’arborer une carte multisports. A l’annonce de la candidature parisienne aux JO 2024, le maire de Hyères a donc sauté sur l’occasion pour hisser la grand voile.

La cité des Palmiers, indubitablement tournée vers le large et riche de multiples atouts, doit enlever la palme et lever l’ancre vers un nouvel horizon. L’édile, bien entouré dans cette course à la toison, est convaincu de l’emporter si la bataille navale se dispute à armes égales.
A la barre d’une ambition légitime et d’un projet unique à porter par tout le département du Var, le capitaine tombe bottes et ciré et fait le point sur le cap à tenir.
Où en est la procédure de sélection ?
Des groupes d’experts ont visité l’ensemble des villes candidates, ils vont bientôt rendre un rapport à « Ambition Olympique » et la ville choisie devrait être connue deuxième quinzaine de septembre.
Etes-vous optimiste ?
Tout à fait, et cela pour plusieurs raisons. Le site de la ville de Hyères est reconnu comme le meilleur, comme en témoignent d’ailleurs les quarante-sept Semaines olympiques et les six Sailing World Cup (compétition internationale, Ndlr) qu’on lui a demandé d’organiser ces dernières années à la satisfaction générale ; le village olympique que nous avons proposé à BTP Vacances a littéralement bluffé le groupe d’experts ; l’hippodrome comme live site et la plage de L’Ayguade pour les spectateurs les ont également, selon leurs dires, impressionnés. Enfin, aucune ville candidate ne bénéficie de la même qualité de desserte par avion, par train ou par route. Aucune n’a la chance d’avoir tous les sites (marina, village olympique, live site et zone de spectateurs) dans un périmètre aussi rapproché.
Ne craignez-vous pas la concurrence des grandes villes comme Marseille ?
L’atout principal de la ville de Marseille est sa notoriété nationale, mais quand on sait que par fort mistral il y est presque impossible d’y naviguer, que le village olympique reste à construire et que la corniche est loin de l’aéroport, on ne peut qu’être confiant pour Hyères.
Et La Rochelle ?
Elle bénéficie d’une tradition nautique mais, en réalité, elle est à quatre heures de Paris et n’a en face d’elle que l’Atlantique. Je crois qu’une candidature comme celle de Hyères, totalement appuyée par Hubert Falco et Toulon Provence Méditerranée comme par le Conseil départemental, peut être la candidature de la Méditerranée. Elle complètera mieux la candidature de Paris quand les pays du Sud auront à voter.
Pensez-vous que les Jeux Olympiques auraient du succès à Hyères ?
Oui car il y a un engouement exceptionnel de la population et du monde sportif. Oui parce que le Coych qui défend avec nous la candidature a déjà largement fait ses preuves.
Oui enfin, car dans le premier département touristique de France, dans une ville qui a près de quatre millions d’habitants à moins d’une heure trente de voiture (Marseille, Toulon, Nice, Aix, etc.), le succès populaire est assuré.
Enfin, ne craignez-vous pas le lobbying de vos concurrents ?
Il est effectivement important et les variables politiques peuvent toujours jouer, mais nous sommes convaincus qu’« Ambition Olympique » saura faire un choix objectif et sportif.Tous droits réservés Var-Matin du mercredi 5 août 2015. Propos recueillis par Raphaël Coiffier.