Jeux Olympiques 2024 : les sites hyérois visités par Ambition Olympique

Les quatre personnes mandatées par l’association Ambition Olympique – chargée de désigner la ville qui accueillera les épreuves de voile des Jeux Olympiques d’été de 2 024 si la candidature de Paris est retenue – ont démarré leur tournée sur le terrain.

En lice pour accueillir les épreuves de voile, la cité des palmiers a reçu la visite des 4 experts du comité de sélection. (Photo doc L. M.)

En lice pour accueillir les épreuves de voile, la cité des palmiers a reçu la visite des 4 experts du comité de sélection. (Photo doc L. M.)

Après avoir examiné sur site le projet de Marseille, lundi, les experts, « globalement très réceptifs », étaient à Hyères mardi. Accueillis par une dizaine de membres du comité local Paris 2024, dont le député-maire Jean-Pierre Giran et Hubert Falco, le président de TPM, la délégation a fait le tour des infrastructures et des sites hyérois au cours d’une journée bien remplie.

Le village olympique, potentiellement accueilli dans les luxueux locaux de BTP Vacances, le plan d’eau, a particulièrement séduit, tout comme le plan d’eau, qui n’a même pas été discuté. Les représentants du comité de sélection ont également apprécié l’étendue de « l’espace spectateurs » pressenti, sur la plage de L’Ayguade, insistant cependant sur la nécessité absolue d’avoir des garanties sur les bonnes conditions de retransmission télé. Évoqués également : des sujets tels que les flux de circulation ou les pistes cyclables, pour lesquels les porteurs du projet hyérois ont apporté des réponses.

Réponse définitive pas avant septembre
Dans les jours qui viennent, ils devront encore préciser par écrit quelques points supplémentaires, pour définitivement blinder leur dossier.

Les experts d’Ambition Olympique poursuivent quant à eux leur petit tour de France sans perdre une minute. Ils étaient hier à Brest, seront aujourd’hui dans le Morbihan et demain à La Rochelle. Le site du Havre sera visité le 17 juillet.

Le comité d’évaluation remettra ensuite ses conclusions et ses recommandations sur chacun des six projets aux dirigeants de Paris 2024, qui les présenteront à leur tour début septembre au conseil d’administration d’Ambition Olympique pour validation.

Le choix définitif n’interviendra donc pas avant deux bons mois. Il va falloir s’armer de patience…

Tous droits réservés Var-Matin du jeudi 9 juillet 2015 par Fanny Rocca

Jean-Pierre Giran invite Marc Giraud en mairie

Le député-maire d’Hyères, Jean-Pierre Giran, a accueilli le président du conseil départemental du Var, Marc Giraud, hier, dans son bureau. C’est une première pour la ville et les dossiers importants de la région hyéroise ont été abordés par les deux hommes.

Première rencontre officielle, à Hyères, entre le nouveau président du Département et le maire de la ville. Détendue. (Photo Matthieu Cotterill)

Première rencontre officielle, à Hyères, entre le nouveau président du Département et le maire de la ville. Détendue. (Photo Matthieu Cotterill)

« C’est un réel plaisir de recevoir Marc Giraud à Hyères car notre ville et le Var sont indissociables. C’est justement l’occasion de présenter au président du Département les grands projets de la mandature et les partenariats possibles entre nos deux entités », a déclaré en préambule Jean-Pierre Giran.

« Oui, je remercie le député-maire d’Hyères de son invitation à laquelle j’ai répondu avec joie, très vite », a enchaîné Marc Giraud.

« Les maires, maîtres chez eux ! »
« La première chose que je veux dire, c’est : les maires du Var sont maîtres chez eux ! Moi qui ai été de longues années maire de Carqueiranne, je sais l’importance de cette fonction. Et, aujourd’hui, c’est ma philosophie : le maire – et lui seul – donne l’impulsion dans une ville. Et quoi que vous ayez pu entendre ici ou là, ma présence aujourd’hui veut tout dire et va calmer quelques esprits chagrins… »,

Avec la volonté d’être « le président de tous les Varois et donc de tous les maires du Var », le patron du Département a néanmoins précisé que « la période actuelle était difficile, avec des budgets contraints et un État qui se désengage ».

Promenade du bord de mer…
« La solidarité entre nous et la complémentarité sont donc indispensables. Sans cela, les projets n’avanceront pas. J’ai la volonté de faire avancer le Var comme Jean-Pierre Giran, celle de faire avancer sa ville », a-t-il conclu.

Au menu des premières discussions entre les deux institutions, gageons qu’il y aura (outre le soutien naturel du conseil départemental au « Hyères Olympique »), le projet de réalisation de la promenade du bord de mer (qui devrait s’étendre du port à l’Ayguade). Mais aussi l’avenir de la ZAC du Roubaud, qualifié par les deux élus de« projet stratégique majeur ».

Tous droits réservés Var-Matin du jeudi 9 juillet 2015 par Fred Dumas

Grilles du Musée: Jazz à Porquerolles: Formidables attitudes de jazzmen saisies par Patrick Beaudet

Les grilles du bâtiment de l’ex-Banque de France collent à l’actualité. Alors que Jazz à Porquerolles démarre demain, les clichés en l’honneur de la Design Parade ont donc été décrochés, pour laisser la place à une dizaine de panneaux consacrés à des jazzmen passés par le festival ces dix dernières années.

Et la musique, c’est un domaine que Patrick Beaudet maîtrise. Et respecte. Ancien batteur de talent au sein des Scratching cow, des Full Christmas ou encore des Coconut Mushrooms(avec qui il a d’ailleurs fait la première partie des Pink Floyd à la fin des années 60 !), le photographe hyérois, passionné de jazz, a parfaitement su capter les attitudes des artistes, les gestes, les expressions du visage.
« On ne passe pas inerte devant ces photos »
L'exposition des portraits des musiciens, réalisée par le photographe Patrick Beaudet et que le maire Jean-Pierre Giran (ci-contre) a inaugurée, est à découvrir jusqu'au 14 juillet. (Photos Luc Boutria)

L’exposition des portraits des musiciens, réalisée par le photographe Patrick Beaudet et que le maire Jean-Pierre Giran (ci-contre) a inaugurée, est à découvrir jusqu’au 14 juillet. (Photos Luc Boutria)

« C’est un photographe de jazz et ça se voit, a affirmé en connaisseur François Carrassan, l’adjoint à la culture, lors du vernissage de l’exposition dans le jardin du  »musée ». Les moments que le photographe a saisis sont révélateurs. Le jazz est photogénique. Et Patrick Beaudet nous touche avec ces images, lui qui a suivi Jazz à Porquerolles depuis dix ans. Le festival ne méritait rien de mieux. »

Voilà qui, mine de rien, a un peu touché l’intéressé. Qui a donc commencé par remercier, sous les yeux de Cathy, son épouse, « tous ceux qui ont permis ce grand moment d’émotion pour moi ». En l’occurrence le maire Jean-Pierre Giran et son adjoint, le service culturel de la ville, et, bien entendu, Franck Cassenti et toute l’équipe de Jazz à Porquerolles, représentée lundi par Tiphaine Samson. « Et les musiciens ! Je leur dois de grands moments sous les figuiers du Fort Sainte-Agathe. » Puis il a glissé : « Je n’ai pas la prétention de faire des photos d’art. J’ai simplement cherché à capturer quelques expressions, quelques attitudes, là où les musiciens s’évadent, dans leur monde à eux. » Mission remplie, selon le député-maire Jean-Pierre Giran : « On ne passe pas inerte devant ces photos. C’est qu’elles sont réussies. Merci pour les oeuvres que tu nous livres », a-t-il conclu. Patrick_Beaudet
Contrairement à l’apéritif que le photographe a ensuite partagé avec ses amis et les personnes présentes, l’exposition est à apprécier sans modération jusqu’au 14 juillet !
Tous droits réservés Var-Matin du mercredi 8 juillet 2015 par Fanny Rocca

La Mission locale Corail termine sa tournée d’anniversaire à Hyères devant Jean-Pierre Giran

La Londe, Bormes, Le La­van­dou, Car­quei­ranne, La Crau, Col­lo­brières et Hyères. Voilà le ter­ri­toire cou­vert par la Mis­sion lo­cale Co­rail. Pour fêter ses 20 ans d’exis­tence, ce Centre d’orien­ta­tion, d’ac­cueil et d’in­ser­tion local, di­rigé par Va­lé­rie Bat­testi et pré­sidé par Gé­rard Au­bert, sou­hai­tait mar­quer le coup, en or­ga­ni­sant dans cha­cune des sept com­munes une ma­ni­fes­ta­tion.

Avant que les jeunes entrepreneurs n'investissent le forum du casino, un colloque a été organisé sur le thème « Oser entreprendre ». (Photos Laurent Martinat)

Avant que les jeunes entrepreneurs n’investissent le forum du casino, un colloque a été organisé sur le thème « Oser entreprendre ». (Photos Laurent Martinat)

C’est à Hyères, au forum du ca­sino, que s’est ache­vée cette tour­née d’an­ni­ver­saire. La jour­née a dé­marré par un col­loque « Oser en­tre­prendre » et une al­lo­cu­tion du maire Jean-Pierre Giran sur ce thème, de­vant une pe­tite cen­taine de per­sonnes d’ho­ri­zons di­vers (jeunes, mais aussi en­tre­pre­neurs et par­te­naires).

Jeunes en­tre­pre­neurs pas­sés par la Mis­sion lo­cale
Puis, dans l’après-midi, huit jeunes en­tre­pre­neurs, tous pas­sés par la Mis­sion lo­cale et qui ont en­suite créé leur en­tre­prise, ont pris place der­rière leurs stands où ils ont dis­tri­bué leurs in­for­ma­tions et animé comme des chefs ce petit forum des en­tre­pre­neurs.

À leurs côtés, l’as­so­cia­tion Pla­Net Adam, qui fait de l’ac­com­pa­gne­ment per­son­na­lisé et gra­tuit à la créa­tion d’en­tre­prises à des­ti­na­tion des pu­blics des quar­tiers prio­ri­taires et de toutes les per­sonnes écar­tées de l’em­ploi. Ou en­core la cou­veuse d’en­tre­prises In­ter­face, par­te­naire de la Mis­sion lo­cale, et l’as­so­cia­tion BGE, qui aide, en amont, à mon­ter le pro­jet.

Un concert a ter­miné la jour­née. Pour clore cette jour­née et cet an­ni­ver­saire en beauté.

Tous droits réservés Var-Matin du mercredi 8 juillet 2015 par Fanny Rocca

Jean-Pierre Giran inaugure l’Espace Terroir et Tourisme

L‘espace terroir et tourisme, en amont du rond-point Henri-Petit, est né. Il a été inauguré jeudi soir par le député-maire Jean-Pierre Giran, en présence des représentants des communes du Pradet, d’Hyères, de Carqueiranne, de Pierrefeu et de l’Union européenne.

« Pas un office de tourisme bis »
A l'entrée de la ville (autoroute A570), cet espace de promotion des produits du terroir, surtout les vins et les fleurs coupées, s'adresse surtout aux touristes. (Photo Laurent Martinat)

A l’entrée de la ville (autoroute A570), cet espace de promotion des produits du terroir, surtout les vins et les fleurs coupées, s’adresse surtout aux touristes. (Photo Laurent Martinat)

Simone Chambourlier, présidente du pôle touristique intercommunal, a expliqué que « les partenaires étaient nombreux : parc national de Port-Cros, Hortisud, domaines de vins, comité d’intérêt locaux… afin d’offrir aux visiteurs une vitrine complète de l’économie et du tourisme local. Un espace d’exposition de nos terroirs est prévu ainsi que la découverte de nos spécialités : les vins et la fleur coupée ».

« Ce n’est pas un office du tourisme » bis « mais un point d’information », a répété Jean-Pierre Giran, député-maire d’Hyères. Cet espace sera ouvert tous les jours de la semaine, sauf le dimanche.

Tous droits réservés Var-Matin du 4 juillet 2015 par Fred Dumas

Oyez, oyez, l’heure médiévale a sonné !

Moult gueux, vilains, mais aussi chevaliers et gentes dames se sont retrouvés hier au soir, place Clemenceau, pour l’ouverture très officielle de La Médiévale 2015 qui investit la ville pour trois jours.

Marché médiéval, campements des compagnies et confréries, ateliers, échoppes avaient déjà attiré la foule depuis le matin.

Hier soir, devant la statue du Duc d'Anjou, place Clemenceau, le député-maire a donné le coup d'envoi de la fête médiévale 2015. (Photo L. Martinat)

Hier soir, devant la statue du Duc d’Anjou, place Clemenceau, le député-maire a donné le coup d’envoi de la fête médiévale 2015. (Photo L. Martinat)

À côté du campement de la compagnie des Blancs manteaux, et de la louverie du Castellet, le député-maire, Jean-Pierre Giran, a pris la parole pour inaugurer l’événement. « Je suis très fier d’ouvrir cette fête au côté du Duc d’Anjou qui accueillera avec moi son grand frère, Saint-Louis demain, sur cette place. » L’occasion pour le maire de rappeler que la manifestation trouve un berceau naturel à Hyères, ville médiévale, et d’annoncer que « les travaux de la collégiale Saint-Paul commenceront enfin en septembre. »

Suivaient des remerciements appuyés aux services de la ville, à Véronique Bernardini, adjointe à l’animation, ainsi qu’aux participants. Et de préciser – en réponse à une campagne critique sur les réseaux sociaux concernant les conditions d’accueil des loups et de l’ours, « je suis très attentif à la santé des animaux. Nous faisons, pour y veiller, venir un vétérinaire qui surveillera leurs conditions de séjour. Et compte tenu des conditions climatiques, les loups seront déplacés demain dans le jardin Denis ».

Les animaux : loups, ours, serpents, rapaces, qui sont l’une des nouveautés de cette édition.
Dès hier soir, de nombreuses animations attendaient les visiteurs : défilé des troupes à pied, balade contée, farces médiévales, démonstrations de tissus aériens mais aussi des loups et de l’ours. Sans oublier les troupes de musique médiévale.

La fête se poursuit dès ce matin, de 10 h à 11 h, avec le débarquement de Saint-Louis à l’Ayguade, avec la bénédiction du roi par l’évêque. L’Ayguade qui sera le théâtre d’un défilé, d’un apéritif musical et d’un spectacle équestre sur la plage à 18 h.

Tandis que les animations battront son plein en centre-ville avant le défilé à cheval du roi qui sera accueilli par le maire à 19 h, place Clemenceau. Toute une soirée de festivités suivra.

Tous droits réservés Var-Matin du samedi 4 juillet 2015 par E.P.