Oyez, oyez, l’heure médiévale a sonné !

Moult gueux, vilains, mais aussi chevaliers et gentes dames se sont retrouvés hier au soir, place Clemenceau, pour l’ouverture très officielle de La Médiévale 2015 qui investit la ville pour trois jours.

Marché médiéval, campements des compagnies et confréries, ateliers, échoppes avaient déjà attiré la foule depuis le matin.

Hier soir, devant la statue du Duc d'Anjou, place Clemenceau, le député-maire a donné le coup d'envoi de la fête médiévale 2015. (Photo L. Martinat)

Hier soir, devant la statue du Duc d’Anjou, place Clemenceau, le député-maire a donné le coup d’envoi de la fête médiévale 2015. (Photo L. Martinat)

À côté du campement de la compagnie des Blancs manteaux, et de la louverie du Castellet, le député-maire, Jean-Pierre Giran, a pris la parole pour inaugurer l’événement. « Je suis très fier d’ouvrir cette fête au côté du Duc d’Anjou qui accueillera avec moi son grand frère, Saint-Louis demain, sur cette place. » L’occasion pour le maire de rappeler que la manifestation trouve un berceau naturel à Hyères, ville médiévale, et d’annoncer que « les travaux de la collégiale Saint-Paul commenceront enfin en septembre. »

Suivaient des remerciements appuyés aux services de la ville, à Véronique Bernardini, adjointe à l’animation, ainsi qu’aux participants. Et de préciser – en réponse à une campagne critique sur les réseaux sociaux concernant les conditions d’accueil des loups et de l’ours, « je suis très attentif à la santé des animaux. Nous faisons, pour y veiller, venir un vétérinaire qui surveillera leurs conditions de séjour. Et compte tenu des conditions climatiques, les loups seront déplacés demain dans le jardin Denis ».

Les animaux : loups, ours, serpents, rapaces, qui sont l’une des nouveautés de cette édition.
Dès hier soir, de nombreuses animations attendaient les visiteurs : défilé des troupes à pied, balade contée, farces médiévales, démonstrations de tissus aériens mais aussi des loups et de l’ours. Sans oublier les troupes de musique médiévale.

La fête se poursuit dès ce matin, de 10 h à 11 h, avec le débarquement de Saint-Louis à l’Ayguade, avec la bénédiction du roi par l’évêque. L’Ayguade qui sera le théâtre d’un défilé, d’un apéritif musical et d’un spectacle équestre sur la plage à 18 h.

Tandis que les animations battront son plein en centre-ville avant le défilé à cheval du roi qui sera accueilli par le maire à 19 h, place Clemenceau. Toute une soirée de festivités suivra.

Tous droits réservés Var-Matin du samedi 4 juillet 2015 par E.P.