Jean-Pierre Giran visite Olbius-Riquier de long en large

Le comité d’intérêt local a rencontré l’équipe municipale pour « lister » les aménagements à prévoir afin de garantir la qualité de vie de ce quartier situé entre centre-ville et littoral

Les responsables du CIL et l'équipe municipale ont parcouru le quartier pour constater « de visu » les travaux à effectuer. (Photo Laurent Martinat)

Les responsables du CIL et l’équipe municipale ont parcouru le quartier pour constater « de visu » les travaux à effectuer. (Photo Laurent Martinat)

C‘est sous une chaleur caniculaire que les représentants du comité d’intérêt local (CIL) d’Olbius-Riquier et l’équipe municipale se sont retrouvés lundi après-midi pour une visite de quartier… courageuse !

Le quartier est agréable et Régine Blondeau, présidente du CIL, a mené la visite, accompagné du maire, Jean-Pierre Giran, de ses adjoints et des membres du bureau du CIL. C’est que cette association compte 450 adhérents, très impliqués dans la vie locale. Ils habitent tous Olbius-Riquier dans les nombreuses résidences qui entourent le jardin du même nom : Le Verdi, Belledone, Jean-Moulin, Regence Park…
Nouveaux îlots à venir…
La visite a débuté par l’étude de la rénovation de deux îlots situés au croisement entre la Voie Ritondale et Jean-Moulin. Les membres du CIL étaient d’accord avec la proposition du maire d’arborer l’espace et de réaménager les structures existantes.
Après avoir longé la résidence l’Astrée et celle des Îles, le groupe s’est arrêté devant le Roubaud qui passe à proximité : « Et où malgré les températures actuelles, l’eau s’écoule toujours ». Le maire, Jean-Pierre Giran, a fait remarquer, à cette occasion, que de nombreux travaux avaient été effectués : « On fait le maximum pour le Roubaud », a-t-il précisé.
Le trafic sur l’avenue Jean-Moulin a, ensuite, été discuté. « Très tôt le matin, des poids lourds passent en nombre et cela déforme la chaussée et détériore les trottoirs », a indiqué un membre du CIL.« Sans compter que, côté littoral, un panneau indique aux automobilistes la route du Lavandou en passant par cette avenue. Cela augmente considérablement la circulation », a ajouté Régine Blondeau.
« Un arrêté limite aux poids lourds de 3,5 tonnes le passage. Il faudra le rappeler en ajoutant un panneau s’il le faut », a proposé Jean-Pierre Giran.
400 arbres replantés
Près du jardin Olbius-Riquier, les deux barrières protégeant le Roubaud ont été remplacées suite aux inondations de l’hiver. Le CIL s’en est félicité.
Enfin, le parking Jean-Monnet, où se garent souvent les parents qui amènent leur progéniture au jardin, est de la propriété de la commune. Il va être davantage arboré et les trottoirs vont être refaits.« Sur l’ensemble d’Hyères, 400 arbres vont être replantés », a indiqué la municipalité.
Côté CIL, le bureau avait quelques recommandations à faire mais n’a pas pointé de problème grave à régler d’urgence. La tranquillité est une réalité dans ce quartier pourtant très peuplé de la ville. On y vit bien…« parce qu’on attache beaucoup d’importance à notre qualité de vie, ici », résume bien la présidente, Régine Blondeau.
Tous droits réservés var-Matin du 1er juillet 2015 par Fred Dumas