JO 2024: Hyères toujours en course, aucun candidat éliminé

Il était prévu que l’association Ambition olympique, chargée de désigner la ville qui accueillerait les épreuves de voile lors des Jeux olympiques d’été de 2 024 si Paris l’emporte, rende un premier verdict vendredi ou hier. Sur les six candidats (Hyères, Marseille, La Rochelle, Brest, le Morbihan, Le Havre), deux devaient en effet être écartés avant les visites de terrain.

Finalement, revirement de situation : considérant les six dossiers béton, Ambition olympique, présidée par Bernard Lapasset, a changé de cap, et décidé de ne pas trancher tout de suite. Aucun éliminé !

La municipalité, qui coordonne le projet, a été avertie par mail. « Après une première analyse des éléments fournis par les différents candidats, il a été décidé d’approfondir l’ensemble des dossiers conformes au cahier des charges », écrit ainsi Étienne Thobois, le directeur général de l’association.

La décision finale pas avant septembre
Les six sites seront donc tous visités par un « jury ». Initialement, ces déplacements devaient s’effectuer entre aujourd’hui et le 13 juillet, mais ils pourraient se prolonger au-delà de cette date. À Hyères, cependant, c’est toujours le 7 juillet que les représentants des instances nationales sont attendus par les porteurs du projet hyérois et une partie du « comité local Paris 2 024 ».

Quant au choix définitif de la ville susceptible d’organiser les épreuves de voile, qui devait être annoncé le 15 juillet au plus tard, il n’interviendra finalement pas avant le mois de septembre.

Une nouvelle qui n’a pas déstabilisé le député-maire Jean-Pierre Giran, qui croit toujours mordicus en la victoire de la candidature hyéroise. « En décidant de différer sa décision, l’association Ambition olympique a pris une décision de sagesse, indique-t-il. L’importance du dossier qui devait être constitué à la date limite du 24 juin justifie ce délai supplémentaire, qu’éclaireront les visites sur site des membres d’Ambition olympique. Cet ajournement ne peut que conforter notre optimisme compte tenu de la qualité du dossier hyérois, fondé sur des infrastructures existantes et non pas sur des hypothèses de construction éventuelles, comme c’est le cas chez beaucoup de concurrents. »

Mais, ajoute-t-il pour finir, « il va de soi que si le dossier de la ville retenue pourra subir des amendements ultérieurement, aucun amendement n’est possible entre la date du dépôt des dossiers, le 24 juin dernier, et la date où sera connue la décision d’Ambition olympique ».

Pas d’entourloupe, hein !

Tous droits réservés var-Matin du 30 juin 2015 par fanny Rocca