Jean-Pierre Giran, agacé par l’installation illégale des gens du voyage, interpelle l’État

Jean-Pierre Giran a adressé hier, au préfet, une demande d’expulsion des gens du voyage installés récemment sur sa commune. Il espère que celle-ci se concrétisera avant la fin de la semaine.

« La multiplication des intrusions des gens du voyage sur des terrains privés et publics, alors même qu’Hyères et TPM satisfont leurs obligations en matière d’aires d’accueil et d’aires de grand passage, est inadmissible et insupportable. Dans ce contexte en effet, une seule disposition reste possible : lancer sans délai une procédure de demande d’expulsion concernant les terrains illicitement occupés à Hyères (…)

Au moment où le 10 juin dernier, la majorité de gauche a fait voter à l’assemblée nationale une loi donnant de nouveaux droits aux gens du voyage, on peut regretter que l’occasion n’ait pas été saisie pour renforcer également leurs devoirs comme l’avaient demandé Les Républicains et l’UDI. Enfin, devant ce problème national récurrent, il nous semble qu’il appartient désormais à l’État, s’il souhaite gérer ce problème qui lui incombe, de mettre à disposition les terrains lui appartenant plutôt que de laisser les collectivités qui ont rempli leurs obligations et les particuliers sans autre solution que celle de constater que leurs propriétés ont été illégalement envahies et abîmées. »

Var-Matin du lundi 23 juin 2015