Jean-Pierre Giran commémore l’Appel du 18 juin avec collégiens et lycéens

Des élèves des établissements hyérois ont participé à la commémoration du soixante-quinzième anniversaire de l’appel du général De Gaulle, hier

Le dépôt de gerbes des collégiens a été un grand moment d'émotion. (Photo Laurent Martinat)

Le dépôt de gerbes des collégiens a été un grand moment d’émotion. (Photo Laurent Martinat)

C‘est une jeune élève du lycée Jean-Aicard, Chloé Thomassin, récompensée par un troisième prix au concours nationale de la Résistance, qui a lu, hier, lors de la commémoration de l’appel du 18 juin 1940, le message adressé aux Français par le général De Gaulle, depuis Londres.

Les collèges hyérois étaient aussi représentés lors de cette cérémonie et sont allés, après les élus et les autorités civiles et militaires, déposer une gerbe au pied de la croix de Lorraine dressée sur le rond-point du même nom, devant l’Espace 3000. Leur geste, a été chaleureusement applaudi par l’assistance.

Auparavant, une première gerbe avait été déposée par le député-maire Jean-Pierre Giran, accompagné du commandant en second de la BAN Ludovic Second, du lieutenant-colonel Olivier Zafrilla commandant en second le 54e RA, de la commissaire de police Aurore Piana, du chef d’escadron Sanchez et du colonel Beyl pour la gendarmerie. Ils ont été suivis par la conseillère départementale Véronique Bernardini, le Club varois du 18-Juin, la croix de Lorraine de la France Libre et les collégiens.

Après la lecture de l’appel du 18 juin, le général Hubscher, du comité de coordination hyérois des associations patriotiques, a lu le massage du secrétaire d’État.

Puis le député-maire a pris la parole pour saluer l’action du général De Gaulle. « Il a porté au plus haut les valeurs auxquelles nous sommes attachés » a dit Jean-Pierre Giran. « S’il reste présent aujourd’hui dans le coeur de tous les Français, c’est qu’il a été l’incarnation (…) de la France. »