C’est parti pour la 3e édition de la Sailing world cup !

La cérémonie d’ouverture de l’étape française du circuit mondial de voile a eu lieu hier soir. Les 40 meilleurs de chaque catégorie olympique vont s’affronter sur le plan d’eau hyérois jusqu’à dimanche

Compétiteurs, officiels, arbitres, bénévoles et élus ont assisté, hier soir à l'espace nautique, au lancement de la Sailing world cup, l'une des cinq étapes du circuit mondial de voile, en présence notamment de Jean-Pierre Champion (au micro), président de la fédération française de voile. Place désormais à cinq jours de compétition sur le port Saint-Pierre. (Photos Laurent Martinat)

Compétiteurs, officiels, arbitres, bénévoles et élus ont assisté, hier soir à l’espace nautique, au lancement de la Sailing world cup, l’une des cinq étapes du circuit mondial de voile, en présence notamment de Jean-Pierre Champion (au micro), président de la fédération française de voile. Place désormais à cinq jours de compétition sur le port Saint-Pierre. (Photos Laurent Martinat)

Capture

 

Le plan d’eau hyérois était presque trop calme, hier après-midi, pour les régates d’entraînement de la Sailing world cup, organisée cette semaine, et pour la troisième année consécutive, sur le port Saint-Pierre.« Cette compétition, avec son format plus compact, c’est la modernité de la voile olympique, a indiqué en soirée Jean-Pierre Champion, le président de la fédération française de voile, lors de la cérémonie d’ouverture de cette étape du circuit mondial. Les 40 meilleurs compétiteurs de chacune des catégories olympiques se retrouvent pour cinq épreuves dans le monde. »

Premières régates de compétition ce matin

Il a profité de l’occasion pour rendre hommage à la ville hôte et à ses équipes : « Tout est bien fait ici. Tout est rodé, tout est parfaitement organisé. C’est quelque chose de solide, qui, je crois, peut vous permettre de relever d’autres défis tout à fait enthousiasmants. Ce succès, qui est un succès français, nous vous le devons en grande partie. »

Un soutien précieux et sans aucun doute appréciable, en cette période un peu particulière, où la cité des palmiers est officiellement candidate à l’organisation des épreuves de voile si Paris obtient les Jeux Olympiques de 2 024 (lire notre édition de demain jeudi) mais devra faire face à une concurrence sévère…

Jean-Pierre Giran, le député-maire d’Hyères a enchaîné : « Nous sommes très fiers d’avoir cette compétition. C’est une chance, qui nous permet notamment de décliner l’ambition nautique d’Hyères. Nous ferons le maximum pour réussir cette Sailing world cup… et pour obtenir les JO ! »

Mais trêve de discours. C’est désormais sur l’eau, et jusqu’à dimanche, que les meilleurs régatiers du monde vont s’expliquer. Premier départ ce matin à 11 h !

Tous droits réservés Var-Matin du mercredi 22 avril 2015 page 7, par Fanny Rocca