Jean-Pierre Giran: « Il faut que notre aéroport reprenne son envol »

Jean-Pierre Giran, le député-maire d’Hyères, a indiqué qu’il n’avait« pas de jugement à porter sur l’appel d’offres ». Cependant, il compte s’entretenir prochainement avec les représentants de Vinci sur deux points importants.

« Dans le cahier des charges, des investissements sont requis largement pour la réfection des pistes, indique-t-il. C’est une chose. Mais au-delà de ce cahier des charges, je souhaite que le nouveau concessionnaire, qui dispose de moyens importants, dynamise l’aéroport d’Hyères-Toulon, qui en a bien besoin, en augmentant notamment le nombre de lignes extérieures et les destinations. Nous avons besoin par exemple d’être reliés à l’aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle (seuls des vols vers Orly sont pour l’heure assurés), point de départ des grandes destinations internationales. Il faut que notre aéroport reprenne son envol. C’est une priorité. J’espère donc que Vinci aura l’influence nécessaire sur la direction de l’aviation civile. »

Le deuxième point que Jean-Pierre Giran souhaite évoquer avec le nouveau concessionnaire concerne le stationnement. « Il est indispensable de solutionner le problème du parking de l’aéroport, explique-t-il. 400 à 500 voitures sont actuellement garées en bord de mer. Ce sont des nuisances fortes pour la ville. Il faut que soit réalisé un parking longue durée digne de ce nom. »

Tous droits réservés Var-Matin du 2 avril 2015 par Fanny Rocca