Plus de 1 000 enfants chaque jour au « Forum en récré »

Entièrement gratuit, ce premier festival de jeux et d’ateliers pour enfants fait le plein pendant les vacances d’hiver, au Forum du casino. Inscriptions sur place

« Forum en récré » dure jusqu’au 1er mars et accueille au Forum du casino, tous les enfants de la ville. Sur place, une pléiade d’activités les attend : aussi bien sportives qu’artistiques.

Pour la seule journée d’hier, les organisateurs, services jeunesse et animation de la commune, ont compté 1 200 petits Hyérois qui ont franchi la porte du Forum ! La veille, près de 1 000 autres étaient passés.

Bien sûr, les structures gonflables géantes attirent immédiatement les enfants au centre du Forum mais, tout autour, des ateliers se succèdent.

Des « Kaplas » ont pris place sur un immense tapis. Un stand d’apprentissage au graff est assuré et un magicien dispense ses tours aux petits et grands.

Une « saison 2 » déjà programmée

« On propose également un stand de maquillage, un atelier de psycho-motricité pour les plus petits, un atelier BD, des jeux de société sont à disposition ainsi que des ateliers décentralisés », explique Matthieu Vialatte, chef du service jeunesse en mairie.

« Au sous-sol, près du centre Olbia, les volontaires peuvent s’initier au Djing et à la musique ».

Tous les enfants de 4 à 16 ans sont les bienvenus et tout est gratuit. Il suffit de s’inscrire le jour même au Forum pour participer à tous les ateliers et jeux. Une initiation aux rudiments de la radio est même proposée grâce à la présence de Gapeau FM sur une estrade du Forum.

Hier après-midi, le député maire, Jean-Pierre Giran, accompagné de son premier adjoint, Francis Roux, et de plusieurs adjoints, a fait le tour des animations.

Cette première édition de « Forum en récré » a donc démarré sur les chapeaux de roue… et, déjà, une « saison 2 » est programmée.

En novembre prochain, pour les vacances de la Toussaint, un nouveau « Forum en récré » est prévu.

Maquillage, jeux, magie, ateliers BD ou graff : les enfants découvrent de nouvelles disciplines, toutes regroupées au Forum. (Photos Hélène Dos Santos)
Maquillage, jeux, magie, ateliers BD ou graff : les enfants découvrent de nouvelles disciplines, toutes regroupées au Forum. (Photos Hélène Dos Santos)
par F. D. Tous droits réservés Var-Matin du jeudi 26 février 2015

Démocratie locale renforcée: Questions d’actualité au Conseil municipal

Dans le cadre de sa politique de renforcement de la vie démocratique locale et de respect des droits de l’opposition, le député-maire d’Hyères a mis en place des questions d’actualité qui permettent à tous les groupes du conseil municipal de poser des questions librement, en dehors de l’ordre du jour officiel, et d’obtenir des réponses en séance.

Pour plus de transparence Jean-Pierre Giran a proposé la diffusion sur Internet de ces Questions d’actualité propres au Conseil municipal d’Hyères qui a accepté par un vote unanime le 20 février 2015.

Vidéo partagée depuis la chaîne YouTube officielle de la Ville d’Hyères

Liste des questions :

  •  question relative à la situation financière de l’hôpital, posée par M.Patrick Collet, conseiller municipal – Hyères bleu marine
  •  question sur la zone économique du Roubaud par M.François Cornileau, conseiller municipal délégué urbanisme-contentieux-assurances
  •  question relative au projet hameau des Pesquiers posée par Mme Del Perugia, conseillère municipale – Agir pour Hyères
  •  question relative aux nouveaux postes de police posée par M. Rémy Thiebaud, conseiller municipal délégué secteur santé hospitalier, hygiène, démoustication
  •  question relative à la politique quartiers sensibles posée par Mme Marie-Laure Collin, conseillère municipale – Hyères bleu marine
  •  question relative à la subvention Midi festival posée par M. Laurent Cunéo, conseiller municipal délégué grands projets.

Jean-Pierre Giran visite le quartier Godillot : les priorités sont arrêtées

Au côté des responsables du CIL du quartier, dont le président Alain Durand (ici à droite), le député-maire, entouré d'élus et de chefs de service, a parcouru le quartier pour faire le point sur les travaux urgents à lancer. (Photo Valérie Le Parc)

Au côté des responsables du CIL du quartier, dont le président Alain Durand (ici à droite), le député-maire, entouré d’élus et de chefs de service, a parcouru le quartier pour faire le point sur les travaux urgents à lancer. (Photo Valérie Le Parc)

Comme il le fait désormais après certaines assemblées générales des comités d’intérêt local de la ville, le député-maire, Jean-Pierre Giran, a visité le quartier Godillot, entouré de Josiane Mai, adjointe déléguée aux quartiers, Jean-Marc Gely, adjoint à la sécurité, et de plusieurs chefs de service. Il a été accueilli sur place par le président du CIL, Alain Durand, et plusieurs membres du bureau.

Objectif de cette visite : faire le tour du quartier, identifier, sur le terrain, les principaux problèmes et hiérarchiser les priorités en terme de travaux.

Sous le soleil, cette visite, néanmoins sérieuse et constructive, a aussi été l’occasion d’une balade à travers un quartier très agréable.

Modification de carrefour, poteaux à enfouir

Avec, en main, le relevé préalablement établi par le CIL « des éléments non satisfaisants restant à traiter », les élus ont parcouru une à une, les rues, avenues et places concernées.

On retiendra parmi les principaux travaux retenus : la modification du carrefour Jean-Natte/Jules Massel, avec élargissement des trottoirs et sécurisation du carrefour.

Toujours avenue Jean-Natte, ERDF, dans son programme annuel, a prévu l’enfouissement des poteaux de son réseau sur cette voie.

La ville a demandé à France Telecom de profiter de ces travaux pour enterrer ses pylônes. « On a également l’accord d’ERDF pour la réfection des poteaux très endommagés de l’avenue Natte qui présentent un danger car ils se délitent sur la voie publique », indiquait Bernard Barale, directeur des services techniques de la ville.

Cinq autres poteaux EDF seront supprimés courant 2015 en bas de l’avenue Godillot « et la ville étudie la mise en place de stationnements supplémentaires à cet endroit. »

Concernant les travaux qui devraient être engagés dans les mois qui viennent, figure la reprise des marquages de stationnement dans tout le secteur, notamment avenue Jean-Natte, pour augmenter l’emprise du trottoir trop étroit, en empiétant sur la chaussée.

Les services programment aussi la reprise des avaloirs et regards du réseau pluvial, à l’entrée de la résidence L’Oasis, pour éviter que la résidence ne soit inondée.

Un bateau doit aussi être aménagé sur le trottoir de l’avenue Maréchal-Leclerc pour une meilleure circulation des personnes à mobilité réduite. « On va par ailleurs lancer une campagne de reprise systématique de toutes les jardinières dégradées avec dessouchage et replantation ». Une pastille de giration (en plastique) sera mise en place rond-point Saint-Vincent, devant le garage Peugeot. Quant à la fontaine Godillot, elle va être rénovée, ainsi que son éclairage.

Évoqués comme « une priorité » par le CIL, des travaux de voirie beaucoup plus coûteux sont nécessaires rue Victor-Hugo.

Une étude et une programmation de travaux sont inscrites, pour une rénovation à l’horizon 2016.

par Emmanuelle Pouquet Tous droits réservés Var-Matin du 23 février 2015

Le député Jean-Pierre Giran inaugure sa nouvelle permanence

Inauguration Permanence parlementaire de Jean-Pierre Giran


Jean-Pierre Giran, entouré, à gauche, de Christian Simon, à droite, de Véronique Bernardini, Hubert Falco et Francis Roux. (Photo E.P.)

C’est au 10 allée Yves Moignard – qui relie la rue Léon-Gautier à l’avenue Gambetta – que le député de la 3e circonscription du Var, Jean-Pierre Giran, inaugurait hier sa nouvelle permanence parlementaire. Une foule de sympathisants UMP était au rendez-vous malgré la pluie. Le député entouré de ses 1er et 3e adjoints : Francis Roux et Véronique Bernardini, candidats aux élections départementales pour le canton de Hyères, accueillait Hubert Falco, sénateur-maire de Toulon et président de la communauté d’agglomération TPM, ainsi que Christian Simon, maire de La Crau.« C’est un rendez-vous de l’unité et de l’amitié », insistait Jean-Pierre Giran, qui évoquait cette permanence comme « un lieu de recontre et d’échanges ». Une inauguration qui avait aussi pour vocation d’appeler les électeurs de la circonscription à voter dès le 22 mars « pour, dixit le député, préserver les valeurs de liberté, égalité, fraternité». « Attention, ce n’est pas le 3e tour des élections municipales, concluait Hubert Falco, ce scrutin est local et déterminant».

La permanence animée par David Girard, chargé de mission UMP pour la circonscription, est ouverte du lundi au vendredi de 15 à 19 h et le samedi de 10 à 12h.

Tous droits réservés Var Matin 2015

Jean-Pierre Giran en visite de proximité au Riondet

Le maire, Jean-Pierre Giran, accompagné des représentants des services techniques, a sillonné le quartier Riondet. Les représentants du CIL Riondet étaient également présents. (Photo Hélène Dos Santos)

Le maire, Jean-Pierre Giran, accompagné des représentants des services techniques, a sillonné le quartier Riondet. Les représentants du CIL Riondet étaient également présents. (Photo Hélène Dos Santos)

Les équipes municipales ont inauguré hier leur tournée des quartiers à la rencontre des habitants. Avant de visiter bientôt Godillot et Chateaubriand

Voirie, stationnement, sécurité, circulation… Les sujets abordés ont été nombreux, hier matin, au quartier Riondet où le maire, Jean-Pierre Giran, son adjoint à la sécurité, Jean-Marc Gély, et les représentants des services techniques sont venus à la rencontre des habitants du quartier.

Accompagnés de Claude Vincent, secrétaire du CIL La Roche-Taillée Riondet et représentant Jean Philip, son président, ils ont sillonné les petites rues et grands axes du secteur et répondu aux questions des riverains.

La première halte a eu lieu rue Matelot-Gauthier où le premier magistrat a observé le sens de stationnement par rapport au trafic. « Une évolution s’impose, en concertation avec vous. Quasiment tous les véhicules sont garés dans le même sens. Ne faudrait-il pas réfléchir à une évolution du sens ? ».

Voisins et résidents sont d’accord. L’idée d’une enquête de voisinage est alors lancée pour mesurer les besoins et les réalisations possibles à court terme.

Piétons – véhicules, cohabitation délicate

« Il faut garantir à la fois de l’espace pour les voitures mais aussi préserver un chemin piétonnier. Ce n’est pas facile mais le sujet mérite qu’on s’y penche. C’est pourquoi ces visites de terrain à pied sont indispensables », a ajouté Jean-Pierre Giran.

Autre sujet de préoccupation : trouver des places de stationnement dans un quartier qui est déjà saturé. « Il ne s’agit pas de tout bouleverser mais de repérer des zones où des aménagements sont possibles. Le parking de la rue Poniatowski est, à cet égard, une potentialité. Des discussions vont s’engager », a repris le maire.Et une habitante d’enchaîner : « Il faut surtout lutter contre le stationnement sauvage qui entraîne des risques, voire des dangers pour les personnes à pied, les mamans, les personnes âgées… ».

« Profilage de la route principale »

Effectivement, au même moment, une mère de famille est contrainte de passer sur la route avec sa poussette pour éviter une voiture, garée sur le trottoir. En face d’elle, les véhicules sont nombreux et… roulent vite !

« Un profilage de la route du Riondet jusqu’à Beauvallon est commandé et cette étude nous permettra d’y voir plus clair », commente le maire avant qu’un « Riondien » n’ajoute : « L’essentiel est de maintenir une cohabitation pacifique entre piétons et conducteurs. Surtout que, souvent, l’un et l’autre sont les mêmes personnes à des moments différents ! ».

« Justement. Ces visites de quartier visent à faire de la microchirurgie, voir ce qui ne va pas, rue par rue, zone par zone », a conclu le maire, annonçant qu’une prochaine visite de terrain aurait lieu mercredi prochain dans le quartier Godillot puis à Chateaubriand.

À terme, tous les quartiers de la ville devraient être passés au crible.

par Fred Dumas Tous droits réservés Var-Matin du 14 février 2015