Je suis Charlie : Rassemblement devant la Mairie avant une émouvante minute de silence

Var-Matin_2015_01_09_Charlie_Jean-Pierre_Girana-JE-SUIS-CHARLIE-LOGO-640x468

 

 

Un peu avant midi, les premiers groupes ont commencé à se former devant la mairie. Beaucoup d’élus, des représentants de tous les partis politiques, des syndicalistes, des journalistes, des policiers municipaux, et puis des anonymes, des jeunes, des bien moins jeunes, au total deux ou trois cents personnes se sont rassemblées pour l’hommage national rendu à midi, partout en France, aux victimes de la tuerie perpétrée mercredi à Paris dans les locaux de Charlie Hebdo.

Avant une longue et émouvante minute de silence, le maire Jean-Pierre Gimage_0012_be1b7cd38402fa8b3bd9b1a2af6cb97ciran a pris la parole pour saluer la spontanéité de ce rassemblement et la présence de toutes les sensibilités. « Au-delà de nos divergences, il y a des valeurs fondamentales sur lesquelles on ne peut transiger et qui nous rassemblent tous » a dit le premier magistrat, évoquant l’égalité, la liberté ou la laïcité. « Le fait d’accepter les religions ne signifie pas l’impossibilité de les critiquer » a-t-il aussi rappelé, soulignant que laïcité et tolérance vont de pair.

Le maire s’est également dit « fier de voir comment le peuple hyérois ne mobilise, également très fier de la déclaration du Président de la République et de la façon dont les responsables politiques ont partagé la volonté d’union nationale, où ici, d’union communale. »

Il a reconnu que « le combat sera long » mais aussi souligné qu’il appartient à chacun, « dans sa famille, dans sa communauté, de plaider pour que ceux qui sont dans l’erreur comprennent. Il y a des valeurs fondamentales sur lesquelles sont fondées nos sociétés qu’il faut faire respecter. »

Il a ensuite demandé à la foule de respecter la minute de silence, « en pensant à ceux que nous avons beaucoup aimé et aussi à ce qu’ils représentent comme idéal de liberté. »

Tous droits réservés – Var-Matin du 9 janvier 2015  Caroline Martinat