Jean-Pierre Giran lance l’opération Mécénat pour la Ville

Une di­zaine de so­cié­tés a déjà ré­pondu à l’ap­pel de la com­mune qui sou­haite créer une dy­na­mique pu­blic/privé pour fi­nan­cer des pro­jets liés au pa­tri­moine cultu­rel, l’en­vi­ron­ne­ment et la co­hé­sion so­ciale.

Le 12 sep­tembre der­nier, le conseil mu­ni­ci­pal d’Hyères, présidé par le député-maire Jean-Pierre Giran,  adop­tait à l’una­ni­mité le prin­cipe de re­cherche de mé­cé­nat « pour aider à la réa­li­sa­tion de pro­jets d’in­té­rêt gé­né­ral ».

Des pro­jets vi­sant à « ren­for­cer le rayon­ne­ment de la ville et l’at­trac­ti­vité de son ter­ri­toire »et ar­ti­cu­lés au­tour de trois centres d’in­té­rêt : l’en­vi­ron­ne­ment, le pa­tri­moine cultu­rel et la co­hé­sion so­ciale.

« On a contacté un cer­tain nombre de grandes en­tre­prises, telles que Suez, Veo­lia, Vinci, GRDF qui s’ins­crivent déjà dans ce type de dé­marche, in­diquent les ser­vices de la com­mune. D’autres comme : Itan­cia (fonds de do­ta­tion) ; la Fon­da­tion du pa­tri­moine, le Be­lam­bra, Toyota, les groupes im­mo­bi­liers Pitch pro­mo­tion, et Bou­cau, la fon­da­tion Chèque Dé­jeu­ner, etc. se sont fait connaître peu après cette dé­li­bé­ra­tion, et des pro­jets d’ac­tion ont été dé­ter­mi­nés. »
« Ob­jec­tif : ré­duire les dé­penses »
La ville a iden­ti­fié des pro­jets« en rap­port avec l’in­té­rêt des mé­cènes, pas des tra­vaux de voi­rie. Des pro­jets ins­crits au bud­get et sur les­quels la par­ti­ci­pa­tion fi­nan­cière des par­te­naires va per­mettre de ré­duire les dé­penses de fonc­tion­ne­ment ou d’in­ves­tis­se­ment. »La ville a d’ores et déjà éta­bli une liste pré­cise des pro­jets 2 015 (voir ci-des­sous) avec ob­jec­tifs et bud­gets pré­vi­sion­nels. Des pro­jets réa­li­sés ou lan­cés en 2015. Ils font l’ob­jet d’une pla­quette des­ti­née aux par­te­naires pri­vés qui pré­sente la « dé­marche in­no­vante » dans la­quelle la ville s’en­gage ; la­quelle « vise à les as­so­cier à des pro­jets em­blé­ma­tiques d’in­té­rêt gé­né­ral. »Le mé­cé­nat peut prendre trois formes : le mé­cé­nat fi­nan­cier, en ver­sant un don en nu­mé­raire ; le mé­cé­nat de com­pé­tences, en met­tant à dis­po­si­tion les com­pé­tences de son per­son­nel et enfin, un mé­cé­nat en na­ture : en ap­por­tant des moyens ma­té­riels ou tech­niques.

Pre­miers contrats si­gnés en avril

Alors quel avan­tage à de­ve­nir mé­cène ?

C’est bien sûr, d’abord, un avan­tage fis­cal avec, no­tam­ment (1) des ré­duc­tions d’im­pôts sur les so­cié­tés (60 % du mon­tant du don dans la li­mite de 0,5 % du mon­tant du CA) et ré­duc­tion d’IS de 60 % du sa­laire et des charges so­ciales au pro­rata du temps af­fecté, si une en­tre­prise met à dis­po­si­tion un de ses sa­la­riés. En fait, le coût net de l’en­ga­ge­ment équi­vaut à 15 % du don.« Mais il y a aussi les re­tom­bées en termes d’image, com­plètent les ser­vices de la ville, et de re­la­tion­nel avec l’en­vi­ron­ne­ment éco­no­mique, so­cial, po­li­tique et cultu­rel ».
Les pre­mières si­gna­tures de contrats de mé­cé­nat d’en­tre­prises entre la ville d’Hyères et des so­cié­tés pri­vées au­ront lieu le 9 avril pro­chain.
1. Éga­le­ment droit à contre­par­tie de la part du bé­né­fi­ciaire jus­qu’à 25 % du mon­tant du don, non-ap­pli­ca­tion de la TVA sur le mon­tant du don.
Les pro­jets pro­po­sés aux par­te­naires pri­vés, par ca­té­go­rie
Cul­ture et pa­tri­moine :

- Ré­no­va­tion de la col­lé­giale Saint-Paul. Tra­vaux de ré­no­va­tion in­té­rieure en vue de la ré­ou­ver­ture pré­vue en dé­cembre 2015. Sur un in­ves­tis­se­ment de 1,3 Me, il reste 988 000e à fi­nan­cer.

- Sé­cu­ri­sa­tion du site ar­chéo­lo­gique d’Ol­bia. Conso­li­da­tion des ves­tiges, en vue d’une va­lo­ri­sa­tion du site. Mon­tant du pro­jet : 96 000 e, reste à fi­nan­cer : 20 000 e.
- Res­tau­ra­tion des rem­parts du châ­teau. Sur 100 000e, reste 30 000 e à fi­nan­cer.
- Fête du livre (avril 2015). Il s’agit de fi­nan­cer la venue d’une cen­taine d’au­teurs. Pré­vi­sion­nel : 50 000e. Mé­cé­nat fi­nan­cier ou en na­ture (hé­ber­ge­ment, repas, trans­port…)
Mais aussi : La se­maine du pa­tri­moine, Les mé­dié­vales, la nu­mé­ri­sa­tion et res­tau­ra­tion de do­cu­ments an­ciens de la mé­dia­thèque et des ar­chives, la res­tau­ra­tion du ta­bleau Saint-Paul sur le che­min de Damas, l’ac­qui­si­tion pour 5 ans de l’ap­pli­ca­tion Mo­nu­ment Tra­cker qui per­met d’ac­cé­der aux ren­sei­gne­ments en temps réel sur les mo­nu­ments, sites his­to­riques, cir­cuits, ma­ni­fes­ta­tions, etc.
Co­hé­sion so­ciale :
- Créa­tion d’une fi­lière « Sport – ap­pren­tis­sage ». Objet du mé­cé­nat : de­ve­nir le par­rain de la pre­mière pro­mo­tion de cette fi­lière per­met­tant d’ac­qué­rir un di­plôme agri­cole et de pra­ti­quer ré­gu­liè­re­ment un sport. Par­ti­ci­per éga­le­ment à l’achat de ma­té­riel et de te­nues de sport pour les étu­diants.
- Créa­tion d’une lu­do­thèque. Amé­na­ge­ment d’un local mu­ni­ci­pal en centre-ville par la four­ni­ture de mo­bi­lier et de sup­ports (jeux, ou­vrages, etc.) Type de mé­cé­nat : en na­ture. Réa­li­sa­tion : cou­rant 2 015.
- Fi­nan­ce­ment des Pass’jeunes. Des­tiné aux jeunes de 14 à 25 ans, ce dis­po­si­tif donne droit à des ré­duc­tions spé­ci­fiques loi­sirs et culture (pis­cine, ci­néma, concerts, sport.)
- Dy­na­mi­ser le Go play one, fes­ti­val de jeux vi­déos et man­gas. La 7e édi­tion aura lieu les 23 et 24 mai à l’es­pace 3 000. L’en­trée jus­qu’à pré­sent gra­tuite de­vien­dra payante avec la mise à dis­po­si­tion de nou­veaux postes de jeux, l’or­ga­ni­sa­tion de tour­nois, la créa­tion d’une ex­po­si­tion sur les mé­tiers des jeux vi­déos, etc.
- L’amé­na­ge­ment de nou­velles han­di­plages à La Capte et La Bona, par ac­qui­si­tion de tapis syn­thé­tiques et fau­teuils am­phi­bie. (Bud­get 10 000e).
Mais aussi : par­ti­ci­per au fi­nan­ce­ment d’une bourse aux ba­che­liers.
En­vi­ron­ne­ment
- Opé­ra­tion grand site. Les pro­po­si­tions de par­te­na­riat sont or­ga­ni­sées au­tour de quatre axes :
1) La dé­fi­ni­tion et la mise en œuvre de la stra­té­gie de communication jus­qu’à l’ob­ten­tion du label.
2) Le fi­nan­ce­ment d’une étude pour la pré­ser­va­tion du tom­bolo ouest de la pres­qu’île de Giens. Bud­get pré­vi­sion­nel : 110 000e.
3) Le fi­nan­ce­ment d’ac­tions de pré­ser­va­tion de la route du sel. Re­cons­ti­tu­tion du cor­don la­gu­naire, mise en places de ca­siers de ga­ni­velles, si­gna­lé­tique, amé­na­ge­ment des accès, etc. Bud­get pré­vi­sion­nel : 255 000e, reste à fi­nan­cer : 130 000e.
4) Créa­tion d’un ob­ser­va­toire or­ni­tho­lo­gique et d’un sen­tier de dé­cou­verte dans le ma­rais de La Lieu­rette, adapté pour les per­sonnes en si­tua­tion de han­di­cap. Mon­tant des tra­vaux : 40 000e. Ca­len­drier : cou­rant 2 015.
Tous droits réservés Var-Matin du mercredi 4 mars 2015 par Emmanuelle Pouquet

Plus de 1 000 enfants chaque jour au « Forum en récré »

Entièrement gratuit, ce premier festival de jeux et d’ateliers pour enfants fait le plein pendant les vacances d’hiver, au Forum du casino. Inscriptions sur place

« Forum en récré » dure jusqu’au 1er mars et accueille au Forum du casino, tous les enfants de la ville. Sur place, une pléiade d’activités les attend : aussi bien sportives qu’artistiques.

Pour la seule journée d’hier, les organisateurs, services jeunesse et animation de la commune, ont compté 1 200 petits Hyérois qui ont franchi la porte du Forum ! La veille, près de 1 000 autres étaient passés.

Bien sûr, les structures gonflables géantes attirent immédiatement les enfants au centre du Forum mais, tout autour, des ateliers se succèdent.

Des « Kaplas » ont pris place sur un immense tapis. Un stand d’apprentissage au graff est assuré et un magicien dispense ses tours aux petits et grands.

Une « saison 2 » déjà programmée

« On propose également un stand de maquillage, un atelier de psycho-motricité pour les plus petits, un atelier BD, des jeux de société sont à disposition ainsi que des ateliers décentralisés », explique Matthieu Vialatte, chef du service jeunesse en mairie.

« Au sous-sol, près du centre Olbia, les volontaires peuvent s’initier au Djing et à la musique ».

Tous les enfants de 4 à 16 ans sont les bienvenus et tout est gratuit. Il suffit de s’inscrire le jour même au Forum pour participer à tous les ateliers et jeux. Une initiation aux rudiments de la radio est même proposée grâce à la présence de Gapeau FM sur une estrade du Forum.

Hier après-midi, le député maire, Jean-Pierre Giran, accompagné de son premier adjoint, Francis Roux, et de plusieurs adjoints, a fait le tour des animations.

Cette première édition de « Forum en récré » a donc démarré sur les chapeaux de roue… et, déjà, une « saison 2 » est programmée.

En novembre prochain, pour les vacances de la Toussaint, un nouveau « Forum en récré » est prévu.

Maquillage, jeux, magie, ateliers BD ou graff : les enfants découvrent de nouvelles disciplines, toutes regroupées au Forum. (Photos Hélène Dos Santos)
Maquillage, jeux, magie, ateliers BD ou graff : les enfants découvrent de nouvelles disciplines, toutes regroupées au Forum. (Photos Hélène Dos Santos)
par F. D. Tous droits réservés Var-Matin du jeudi 26 février 2015

Démocratie locale renforcée: Questions d’actualité au Conseil municipal

Dans le cadre de sa politique de renforcement de la vie démocratique locale et de respect des droits de l’opposition, le député-maire d’Hyères a mis en place des questions d’actualité qui permettent à tous les groupes du conseil municipal de poser des questions librement, en dehors de l’ordre du jour officiel, et d’obtenir des réponses en séance.

Pour plus de transparence Jean-Pierre Giran a proposé la diffusion sur Internet de ces Questions d’actualité propres au Conseil municipal d’Hyères qui a accepté par un vote unanime le 20 février 2015.

Vidéo partagée depuis la chaîne YouTube officielle de la Ville d’Hyères

Liste des questions :

  •  question relative à la situation financière de l’hôpital, posée par M.Patrick Collet, conseiller municipal – Hyères bleu marine
  •  question sur la zone économique du Roubaud par M.François Cornileau, conseiller municipal délégué urbanisme-contentieux-assurances
  •  question relative au projet hameau des Pesquiers posée par Mme Del Perugia, conseillère municipale – Agir pour Hyères
  •  question relative aux nouveaux postes de police posée par M. Rémy Thiebaud, conseiller municipal délégué secteur santé hospitalier, hygiène, démoustication
  •  question relative à la politique quartiers sensibles posée par Mme Marie-Laure Collin, conseillère municipale – Hyères bleu marine
  •  question relative à la subvention Midi festival posée par M. Laurent Cunéo, conseiller municipal délégué grands projets.

Le député Jean-Pierre Giran inaugure sa nouvelle permanence

Inauguration Permanence parlementaire de Jean-Pierre Giran


Jean-Pierre Giran, entouré, à gauche, de Christian Simon, à droite, de Véronique Bernardini, Hubert Falco et Francis Roux. (Photo E.P.)

C’est au 10 allée Yves Moignard – qui relie la rue Léon-Gautier à l’avenue Gambetta – que le député de la 3e circonscription du Var, Jean-Pierre Giran, inaugurait hier sa nouvelle permanence parlementaire. Une foule de sympathisants UMP était au rendez-vous malgré la pluie. Le député entouré de ses 1er et 3e adjoints : Francis Roux et Véronique Bernardini, candidats aux élections départementales pour le canton de Hyères, accueillait Hubert Falco, sénateur-maire de Toulon et président de la communauté d’agglomération TPM, ainsi que Christian Simon, maire de La Crau.« C’est un rendez-vous de l’unité et de l’amitié », insistait Jean-Pierre Giran, qui évoquait cette permanence comme « un lieu de recontre et d’échanges ». Une inauguration qui avait aussi pour vocation d’appeler les électeurs de la circonscription à voter dès le 22 mars « pour, dixit le député, préserver les valeurs de liberté, égalité, fraternité». « Attention, ce n’est pas le 3e tour des élections municipales, concluait Hubert Falco, ce scrutin est local et déterminant».

La permanence animée par David Girard, chargé de mission UMP pour la circonscription, est ouverte du lundi au vendredi de 15 à 19 h et le samedi de 10 à 12h.

Tous droits réservés Var Matin 2015